Sainte Thérèse d’Avila avait une technique très simple en cas de doute.

Elle disait : 

« Si quelque chose vient du démon, prenez ce qui est bon et laissez le reste, ainsi il sera bien attrapé ! »

 

Les fausses apparitions mariales sont plus ou moins similaires. Le nombre de message est parfois astronomique (des centaines, des milliers de messages). 

Satan prétend être un ange de lumière et ses ministres prétendent être des ministres de justice, c’est pourquoi l’église a un rôle à jouer pour donner une reconnaissance ou non à ces phénomènes surnaturels.

 

Jeanne Le Royer observe « la différence ressentie entre les apparitions de Notre Seigneur et celles du démon : il est facile de s’y méprendre le démon sachant bien contrefaire l’ange de lumière. Le démon a ses dévots et ses dévotes, il sait fort bien contrefaire les extases et certains gestes qui paraissent au dehors et en public les signes d’une véritable dévotion. (…) Plus on approchera du jugement général, plus le démon suscitera de faux dévots et de fausses dévotes »

 

Pape St Félix III disait:

 "c'est approuver l'erreur que de ne pas y résister ; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre... Quiconque cesse de s'opposer à un forfait manifeste peut en être regardé comme le complice secret." 

 

 

Garabandal

Medjugorje

Notre Dame de Tous les Peuples

Pedro Regis (Brésil)

Veronica Lueken (Bayside)

 

 

 

Partagez votre site

Toutes les prophéties
Toutes les prophéties